Français - grammaire - le sujet et le verbe au présent avec "La carotte géante" et "Marius le chat"

 

Les activités suivantes utilisent toutes comme supports 7 petites histoires, tirées de ces trois livres:

La "carotte géante", d'Alan Metz à l'Ecole de Loisirs

"Marius le chat, L'avion à plumes" et "Marius le chat, La citrouille géante", d'Erwin Moser chez Casterman 

Malheureusement, je ne peux pas publier de visuels des illustrations des livres à cause des droits d'auteur. Il vous faudra donc, si vous voulez utiliser les fiches des activités suivantes, acheter ces livres de manière à pouvoir les lire, évidemment, mais aussi de manière à pouvoir toujours associer chaque phrase étudiée à l'illustration qui s'y rapporte.

Rq: Il existe sur la page grammaire avec "Léon et le chaton", des activité similaires que vous pouvez utiliser directement, les fiches comportant les illustrations grâce au généreux travail de Francis Ray, graphiste.

Contenu de la page:

C'est un album intéressant pour démarrer ces activités d'analyse grammaticale parce que chaque image correspond à une ou deux actions de la part d'un ou plusieurs des quatre personnages de l'histoire. Pour les ados c'est un peu embêtant de travailler sur des albums avec des animaux. Cependant je n'ai rien trouvé d'exploitable dans la littérature pour ados. Dans cet album les animaux ont des activités d'adultes, ce qui le rend tout de même convenable. 

Ça raconte l'histoire d'un lapin qui trouve une graine de carotte et la fait pousser avec l'aide de ses amis (une taupe, un âne et un éléphant). À la fin ils arrachent ensemble la carotte géante et la mangent.

Une difficulté potentielle de l'album est que le nom du lapin est "Lapin", celui de la taupe (qui à priori est un garçon) est "Taupe", et pareil pour les autres personnages. Certains élèves peuvent être perturbés par ces noms communs détournés en noms propres, perdant leur article dans l'opération. Pour ces élèves j'ai fait des fichiers "bis" dans lesquels les sujets ne sont pas les noms des personnages mais les noms communs qui correspondent ("Le lapin,...")

Activité 1:

Entourer le sujet en bleu et le verbe en rouge dans les phrases de la fiche.

Je ne peux malheureusement pas donner les fiches telles que je les ai faites pour les élèves à cause des illustrations. À l'origine les fiches étaient présentées de cette façon:

Le travail demandé:

Pour que l'élève puisse réaliser l'activité, on lui fournit la phrase découpée en étiquettes:

C'est la manipulation de ces étiquettes qui est le véritable objectif de l'activité.

L'élève reconstitue la phrase avec les étiquettes et ensuite il utilise les codes couleurs pour entourer comme il convient sur sa fiche. Les phrases seront découpées en seulement 2 ou 3 parties: le sujet, le verbe et le/les compléments s'il y en a. Il s'agit de mettre en valeur les groupes fonctionnels sujet et verbe, c'est tout. S'il y a plusieurs compléments on les laisse ensemble, ils feront l'objet d'activités spécifiques ultérieures. 

Rq: Dans un premier temps, pour la découverte de l'activité, on peut proposer comme aide  les phrases telles quelles, sans les découper en groupes fonctionnels.

Pour que l'élève puisse travailler en autonomie, on peut préparer des petites pochettes en papier dans lesquelles on place les étiquettes de chaque phrase:

Je mets dans les fichiers à télécharger les phrases sur lesquelles j'ai travaillé. Chaque illustration est associée à une ou deux phrases. Il est important que l'élève ait toujours sous les yeux l'illustration qui correspond à la phrase analysée pour que le travail soit structurant.  J'ai donc indiqué devant chaque phrase le numéro de l'illustration qui lui est associée. À vous de voir  quel moyen vous pourrez utiliser pour rapprocher les phrases des illustrations de l'album.

Remarque:  Les phrases sont toutes conçues sur le schéma sujet + verbe + éventuellement complément. L'élève va probablement très vite créer des automatismes: Le sujet est le premier mot et le verbe est le mot suivant. Il me semble que c'est inévitable pour que l'activité soit structurante. On cassera cet automatisme dans de futures activités, quand on aura naturellement un complément circonstanciel de temps à placer en premier.

Voici donc les fiches:

 

 

 

 

Je mets dans les fichiers à télécharger les phrases sur lesquelles j'ai travaillé. Chaque illustration est associée à une ou deux phrases. Il est important que l'élève ait toujours sous les yeux l'illustration qui correspond à la phrase analysée pour que le travail soit structurant.  J'ai donc indiqué devant chaque phrase le numéro de l'illustration qui lui est associée. À vous de voir  quel moyen vous pourrez utiliser pour rapprocher les phrases des illustrations de l'album.

Remarque:  Les phrases sont toutes conçues sur le schéma sujet + verbe + éventuellement complément. L'élève va probablement très vite créer des automatismes: Le sujet est le premier mot et le verbe est le mot suivant. Il me semble que ce n'est pas grave. On cassera cet automatisme dans de futures activités, quand on aura naturellement un complément circonstanciel de temps à placer en premier.

 

On peut évaluer les progrès de l'élève en lui proposant d 'écrire une phrase en rapport avec l'une des illustrations de l'histoire. Il faudra alors lui fournir un choix de sujets et de verbes parmi plusieurs. Pour les verbes on veillera à donner directement la bonne orthographe et à ne pas faire intervenir cette dimension dans le choix, juste le sens. La réponse pourra être écrite (ou collée si on utilise des étiquettes) sur la matrice mentale ci-dessus. Attention à ne pas demander ça trop tôt. Les activités sur Marius le chat qui sont sur le même modèle que l'activité précédente permettront de travailler longuement les notions.

Activité 2:

Même chose que précédemment, mais cette fois avec un pronom pour sujet. On reprend les mêmes phrases, écrites avec les noms des personnages, puis juste en dessous, encore ces phrases, mais avec les pronoms sujets correspondants. Je ne suis pas fan de cette activité parce qu'elle est artificielle. Elle ne correspond à rien d'authentique dans une vraie communication, contrairement à l'activité 3, que je préfère nettement. Je la mets quand même pour le cas où elle serait une étape intermédiaire utile pour certains. Elle peut être un support pour rapprocher noms et pronoms de façon formelle. À ce moment là, il est préférable de faire réaliser les activité sur les pronoms qui sont ici avant de faire les fiches suivantes. Ces activités sur les pronoms pourront servir de référentiels pour la suite.

 

Remarque importante: Les activités 2 à 4 ne sont pas forcément judicieuses à faire à la suite de l'activité 1. Le livre "La carotte géante " se prête bien à l'étude des pronoms personnels sujets, c'est pourquoi j'ai fait ces ces activités, qui permettent de préparer l'entrée dans la conjugaison. Mais concernant l'étude des fonctions sujet et verbe dans la phrase simple, ça peut perturber la compréhension. Il peut être préférable d'enchaîner avec les activités sur les histoires de "Marius le Chat" qui sont sur le même modèle que l'activité 1 de "La carotte géante", et de revenir aux activités suivantes une fois les notions de sujet et de verbe bien acquises.

 

 

 

Les étiquettes à utiliser sont celles de l'activité 1, avec en plus celles de ce fichier:

 

Activité 3:

Cette fois-ci les deux phrases forment un tout cohérent.

 

 

 

 

Activité 4:

Le verbe et sa conjugaison au présent.

Rq: Il est préférable d'avoir fait préalablement des activités sur les pronoms sujets il, elle, ils et elles.

Pour commencer on peut faire remplir le tableau suivant: (les étiquettes à coller figurent sur la fiche)

 

On reprend maintenant les mêmes phrases que dans les activités précédentes, mais cette fois l'élève doit écrire la forme verbale qui convient:

Il faut évidemment donner un outil que l'élève pourra consulter pour trouver la forme verbale qui convient.

Encore une fois, c'est la manipulation de l'outil qui est le véritable objectif de l'activité.

Le cahier de verbes que vous trouverez ici a été conçu à cet effet. Vous y trouverez les référentiels à fournir à l'élève. 

Voici les fiches de travail:

(Dans la première fiche, le pronom qui convient est indiqué pour que l'élève n'ait qu'à se concentrer sur la recherche de la forme verbale.)

 

 

Les mêmes fiches mais cette fois sans le pronom correspondant écrit sous le sujet:

 

 

Et maintenant avec les couples de phrases de l'activité 3:

 

 

Les activités suivantes ont comme support les histoires de "Marius le chat", d'Erwin Moser, parues aux éditions Casterman. Chaque histoire est constituée de 6 pages, avec une illustration par page. Les histoires sont généralement assez séquentielles, et il y a peu d'implicite, je les trouve plutôt bien pour ces activités de grammaire. Chaque livre contient 4 histoires. Je pioche les histoires dans les deux livres suivants, "L'avion à plumes" et "La citrouille géante":

La méthodologie étant la même que pour les activités 1 et 4 de "La carotte géante", je ne la décris pas à nouveau, je ne donne ici que les fiches à utiliser. Si vous tombez sur cette page sans avoir vu d'abord la page de "La carotte géante", commencez par la lire.

   "L'avion à plumes".   

Première histoire du livre du même nom.

 

 

 

 

   "Où sont les freins?"   

Première histoire du livre "La citrouille géante".

 

 

 

 

 

  "Les pommes volantes".  

Deuxième histoire du livre "La citrouille géante".

 

Attention, avec cette histoire on introduit pour la première fois une phrase dont le sujet n'est pas le premier mot.

Voici les fiches:

 

 

 

 

  "La citrouille géante".  

Troisième histoire du livre du même nom.

 

 

 

 

  "La pêche aux surprises".  

Deuxième histoire du livre "L'avion à plumes".

 

Cette histoire n'est pas vraiment idéale pour cette activité, mais elle sera intéressante pour la suite, quand on verra les temps du passé et du futur, avec les compléments circonstanciels de temps. Du coup il est utile de la faire pour que l'élève se familiarise avec son contenu.

 

 

 

 

  "On croit rêver".  

Troisième histoire de "L'avion à plumes".

 

 

 

 

Publié dans Français

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :