Maths - Premiers dénombrements sur fiches

Publié par Agnès

Les activités qui suivent concernent le dénombrement de collections dont le nombre d'éléments est inférieur ou égal à 5.

Le matériel utilisé est le suivant:

  • Une boîte compartimentée de la sorte:

Chaque compartiment contient une étiquette-nombre mobile. (On peut en mettre une petite pile pour ne pas avoir à recharger après chaque fiche réalisée par l'élève.)

Je n'ai pas de fichier pour la boîte, j'ai bricolé celle-ci avec du papier à dessin épais.

Voici le fichier pour les étiquettes:

 

  • Des jetons, des boules de pâte à modeler à peu près toutes identiques, ou tout autre objet en suffisamment grand nombre, le principe étant que ces objets puissent facilement être manipulés par l'élève, qu'une fois placés sur la fiche ils ne bougent pas trop facilement, et qu'ils recouvrent les points noirs des fiches qui vont suivre.

 

  • Des gommettes noires dont on peut facilement découper le support pour pouvoir les manipuler à l'unité avant de les coller (j'utilise des gommettes pour le tir sportif, en rouleaux, c'est plus facile à découper que les plaques):

     

  • Et les réglettes suivantes:

     

 Voici les fichiers pour les réglettes:

 

 

 

 

Pour commencer, on peut familiariser l'élève avec le matériel en lui faisant reproduire un modèle. Il doit placer les jetons ou les boules de pâte à modeler sur les points noirs de la réglette qu'on lui présente. 

Dans un premier temps on lui fournit juste le nombre de jetons qui convient:

Puis une fois l'élève à l'aise on en fournit un plus grand nombre: 

 

Une fois l'élève à l'aise avec cette manipulation on peut proposer l'activité suivante:

On fournit à l'élève une fiche contenant un certain nombre de points à compter. Pour ce faire, on lui fournit la boîte à compartiments, avec dans chaque cellule un jeton.  

L'élève place un jeton sur chaque point noir, et une fois qu'il a recouvert tous les points, il prend la vignette contenue dans le dernier compartiment utilisé et la colle sur sa fiche.

Au départ, l'enfant doit être guidé par l'adulte pour prendre les jetons dans le bon ordre et sélectionner la bonne étiquette. Si c'est mieux pour l'élève, on peut commencer par présenter la boîte à compartiments de cette manière:

 

L'adulte accompagne la manipulation en oralisant le dénombrement au fur et à mesure que l'enfant manipule.

Voici les fichiers à imprimer:

 

 

Et une trame vierge:

 

On peut ensuite proposer l'activité inverse:

On fournit à l'élève des gommettes noires à l'unité en assez grande quantité. L'élève prend la réglette qui correspond à la quantité demandée, y place le nombre de gommettes utile sans les coller, puis colle les gommettes sur sa fiche. (Si l'élève a du mal avec l'absence de points sur la réglette on peut présenter en modèle la réglette à points qui correspond.) On peut utiliser pour cette activité la trame vierge qui se trouve juste au-dessus.

Une fois l'élève à l'aise avec ces deux activités on peut imaginer les mêmes fiches à remplir, mais avec des aides allégées, comme par exemple ici:

L'élève doit faire une hypothèse concernant le nombre de points contenus sur la fiche et peut vérifier son hypothèse avec le matériel. Les jetons et les réglettes le rassurent, et une fois qu'il sera suffisamment confiant dans ses compétences pour pouvoir donner directement le résultat, le matériel d'aide sera devenu inutile. Cette activité est à utiliser avec prudence. Si l'élève doit tâtonner pour trouver le résultat, ça peut pour certains, générer de l'angoisse. 

 

Une fois l'élève à l'aise avec le dénombrement de points, on peut proposer le dénombrement d'objets divers, que ce soit des objets réels ou des dessins. Pour que l'élève fasse le lien entre le dénombrement des points noirs et le dénombrement des objets, on peut faire figurer un point noir sur chacun des objets à dénombrer. Si ce sont des objets réels on peut y mettre une gommette noire, et si ce sont des fiches avec des dessins, on peut tout simplement rajouter un point noir sur chaque dessin. 

Si les fiches standard posent problème du fait de la présentation des éléments à compter, on peut prévoir une étape intermédiaire: On découpe sur la fiche standard les éléments à compter et on les colle sur la trame utilisée habituellement, comme sur cet exemple:

(Les dessins de chats proviennent du site "Art4apps")

Ensuite, on peut présenter à l'élève la fiche standard. Les dessins lui seront familiers et il saura ce qu'on attend de lui malgré la différence de présentation.

Publié dans Maths

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :